NON! au retour des Templiers de la Barbouille À propos de l’escroquerie de “Surrealism-Now”

NON! au retour des Templiers de la Barbouille

À propos de l’escroquerie de “Surrealism-Now”

Ce qui, de nos jours, est présenté comme “de l’Art”, n’a souvent rien à faire avec l’Imagination et le Merveilleux; ce n’est dans la plupart des cas que l’une des manifestations, plus ou moins réussie, du misérabilisme qui règne partout dans le monde actuel.
Évidemment il y a des exceptions à la règle et elles prennent la forme de ces rares trouvailles brillantes que l’on rencontre heureusement parfois dans notre quête de l’or du temps. Ces merveilles inspirées bousculent les règles d’une esthétique figée.
Ce qui nous intéresse, bien plus que le résultat peint ou dessiné, c’est l’acte de créer. Nous savons par exemple depuis longtemps que la “peinture surréaliste” n’existe pas : cela a été établi dès 1928, dans l’essai clé d’André Breton: Le Surréalisme et la Peinture. Et c’est également vrai pour tous les types d’expressions artistiques. La peinture, la poésie, la photographie, la sculpture et le cinéma ne sont à nos yeux que les moyens appropriés d’une transformation de notre relation psychique au monde. L’inspiration poétique n’est pas un phénomène secondaire pour nous : elle est essentielle à tout art authentique. La disparition de la poésie, fruit de pressions sociales ou développement imposé par le marché et sa compétitivité, a des conséquences absurdes qui anéantissent jusqu’à la raison d’être de tout art.

C’est justement cette soumission totale aux exigences sociales et aux diktats du marché d’un groupement de pseudo-artistes s’affublant de l’étiquette “Mouvement international Surrealism-Now”, qui nous contraint à mettre en garde tous les sympathisants du surréalisme contre cette bande d’imposteurs et de barbouilleurs.
En 2014 déjà, ce groupement s’était manifesté sous la direction d’un certain Santiago Ribeiro par une exposition collective dans l’ancienne Commanderie des Templiers de Condeixa, une ville près de Coimbra, au Portugal.
Ces jours-ci, ce même groupement, toujours animé par le sieur Ribeiro, qui a déclaré à la presse qu’il “est l’animateur principal” du “plus important mouvement surréaliste au monde” avec plus de cent participants originaires de plus de vingt-cinq pays, et composé en partie de muralistes d’églises et de militaristes déclarés, expose de nouveau à Condeixa. Cet événement fait l’objet d’une large promotion dans la presse et les médias en général. Quelques citations d’un entretien de Santiago Ribeiro peuvent illustrer sa “philosophie” en ce qui concerne le mouvement “Surrealism Now” (voir www.youtube.com/watch?v=6myIEsft0):
* Le surréalisme du 21ième Siècle est complètement différent du mouvement qui apparut en 1924, quand André Breton lança son manifeste. Les réalités d’aujourd’hui sont tout à fait autres. Aujourd’hui il y a le réchauffement global, le capitalisme mondialisé, et une communication totalement différente.
* Pour vivre et survivre, le surréalisme doit s’inscrire dans la modernité.
* Un surréalisme basé sur les principes de Breton ne présente pour moi aucun intérêt dans les circonstances actuelles.
* Mon art à moi baigne dans la vieille atmosphère de la crucifixion.
* Ce que j’appelle “surréaliste”, c’est quelque chose qui n’existe pas.
* Il y a beaucoup de lieux historiques et forteresses militaires dans notre pays qui sont tellement superbes que nous pouvons en profiter pour promouvoir ces richesses historiques en même temps que nous montrons notre art.

Nous entendons répliquer à ce triste opportuniste et à son groupement de barbouilleurs de “Surrealism-Now” par un vigoureux Merde à vous tous !

Le vrai surréalisme aspire à tout autre chose: l’avènement d’une Civilisation où la réalité banale sera transformée en une surréalité merveilleuse. Nous méprisons ces manifestations ridicules, abusives, démagogiques et cacophoniques, qui falsifient les ambitions et les aspirations du Grand Surréalisme, et qui essayent de tirer un profit commercial de ce qui n’est pour nous qu’activité confusionnelle.

Cette déclaration a été signée par les surréalistes suivants

Xoan Abeleira; Jaime Alfaro; Alberto Assumpção; Melatonino Beal; Magdalena Benavente; Jan Bervoets; J Karl Bogartte; Verónica Cabanillas; Doug Campbell; Miguel de Carvalho; Eugenio Castro; José Miguel Pérez Corrales; Daniel Cotrina; David Coulter; Kenneth Cox; Célia Cymbalista; Luke Dominey; Peter Dubé; Guy Ducornet; Kathleen Fox; Victor Fuentes Marambio;Tono Galán; Javier Gálvez; Guy Girard et les autres membres du Groupe de Paris du Mouvement Surréaliste; Xesús González Gómez; Jon Graham; Allan Graubard; Vicente Gutiérrez Escudero; Janice Hathaway; Beatriz Hausner; Mazo Heck; Rodrigo Hernández Piceros; Dale Houston; Bill Howe; Karl Howeth; Joseph Jablonski; Bruno Jacobs; Alex Januário; Patrick Lepetit; Sergio Lima; Rik Lina; Léo Litha; Michael Löwy; Alexandre Magno; Lurdes Martínez; Armando McMurray; Paul McRandle; Luiz Morgadinho; David Nadeau; Valery Oisteanu, in the name of PASS (poets and artist surrealist society in New York since1973); Peter Overton; Jean-Pierre Paraggio; Gregorio Paredes; Jaan Patterson; Nelson de Paula; Seixas Peixoto; Pierre Petiot; Irene Plazewska; Pedro Prata; Carlos Rangel; Raman Rao; Alejandro Rejon Huchin; John Richardson; José-Manuel Rojo; Penelope Rosemont; Enrique de Santiago; Gregg Simpson; Dan Stanciu; Ludovic Tac; Jonathan Tarry; Laurens Vancrevel; Rodrigo Verdugo Pizarro; Cristina Vouga; Claudia Vila; Her de Vries; Richard Waara; Zazie Evi Möchel:

membres des groupes surréalistes:

Cabo Mondego Section of Portuguese Surrealism; Grupo Surrealista de Madrid; Leeds Surrealist Group; Groupe de Paris du Mouvement Surréaliste; Chicago Surrealist Group; Xalundes/Grupo Surrealista Galego; Brumes Blondes, Pays-Bas; Grupo Surrealista Derrame (Chile); Grupo Surrealista de São Paulo; Grupo Surrealista Agharta (Chile); Grupo DéCollage (São Paulo); Groupe le Vertèbre et le Rossignol; PASS (poets and artist surrealist society in New York since1973); Peculiar Mormyrid Group; suRRism;

qui on été joints par des surréalistes indépendants sympathisants;

agissant ensemble au service du Mouvement International de Surréalisme.

le 19 Janvier 2018

Post navigation